Séjour en Birmanie

5 merveilles touristiques à découvrir en Birmanie

Éblouissant, stupéfiant, mystérieux… Plusieurs superlatifs peuvent être utilisés pour décrire le Myanmar. Ouverte récemment au tourisme, cette contrée compte certainement parmi les destinations les plus convoitées des voyageurs provenant de tous les continents. Ses impressionnants temples et pagodes ainsi que ses sites naturels offrent une atmosphère unique qui invite à une belle aventure. Dans ce post, vous trouverez quelques-uns des attraits touristiques à ne surtout pas manquer lors d’un voyage en Birmanie.

Parcourir Yangon, la ville des pagodes d’or

Anciennement Dagon, puis Rangoon, Yangon est la capitale du Myanmar. Il s’agit d’une ville très animée, mais qui concentre une myriade de lieux d’intérêts. Le plus remarquable, et certainement celui qui mérite un détour à l’occasion d’un voyage en Birmanie, est indéniablement la pagode Shwedagon. Véritable chef-d’œuvre architectural, elle est pour être l’une des plus belles pagodes de la planète.

Outre sa splendeur, elle se caractérise aussi par son contenu. Cette majestueuse pagode abriterait les reliques de plusieurs bouddhas. Du haut de ses 105 m, elle est entièrement couverte d’une couche d’or épaisse. Et avec sa situation au sommet de la colline de Singuttara, elle domine la capitale. Il est alors possible de profiter de la brillance de la pagode depuis plusieurs points de vue à Yangon. Sachant que le clou du spectacle est la nuit lorsque le monument brille de mille feux.

Visiter les grottes de Po Win Taung

Il s’agit d’un site sacré localisé au cœur du Myanmar. Datant d’il y a plusieurs siècles, les grottes de Po Win Taung sont un des plus hauts lieux de pèlerinage bouddhique du pays. Quelques dizaines de moines y vivent pour prier, mais aussi pour protéger le site et ses joyaux. Les visiteurs pourront y voir une immense collection de peintures rupestres qui permettent d’en apprendre plus sur le bouddhisme.

Qu’on se le dise, les grottes de Po Win Taung sont un véritable site archéologique. Étant disposées sur plusieurs niveaux autour d’une colline, elles comprennent de nombreuses salles de prière. À cela s’ajoutent des couvents, des monastères, des sanctuaires excavés. Il faut également noter le nombre élevé de statues de bouddhas façonnées à même la roche.

Découvrir les villages flottants du lac Inle

Au sud de l’État Shan, au cœur de la Birmanie, s’étend le majestueux lac Inle. Perchée à plus de 800 m d’altitude, sa découverte est comme un petit rappel que l’Homme peut vivre en harmonie avec la Nature. En effet, le lac Inle qui totalise une superficie de 116,3 km² est parsemé de petits villages flottants où vivent environ une centaine de milliers d’habitants.

Ces villages constituent l’une des raisons pour lesquelles les touristes adorent visiter cet endroit. Une autre raison étant les somptueuses pagodes et les fascinants sites historiques qui s’érigent sur les rives du lac. À cela se joignent de jolis jardins flottants. Couvrant près d’un quart de la superficie totale du lac, ces jardins comprennent des potagers où sont cultivées différentes sortes de légumes.

Explorer les temples de Bagan

Bagan est l’une des attractions phares à découvrir en Birmanie. Situé dans la région de Mandalay, ce site archéologique est une véritable mosaïque culturelle et historique où les visiteurs pourront contempler une pléthore de pagodes, de temples et de stûpas. En chiffre, le site abrite plus de 2 800 lieux de culte. Leurs couleurs sont époustouflantes au petit matin, et flamboient au coucher du soleil.

Les monuments ont été édifiés entre le 9e et le 13e siècle. En 1990, un grand travail de restauration a été effectué. Un terrain de golf et une tour d’observation ont été aussi construits. Depuis cette plateforme d’observation, vous aurez un aperçu global du site. Mais cela ne suffit pas pour profiter de Bagan. Certains monuments méritent d’être contemplés de près. C’est notamment le cas du temple de l’Ananda. Appelé aussi Ananda Phaya ou Ananda Pahto, il a été érigé sous le règne du roi Kyanzittha, vers le 11e et 12e siècle.

Arpenter le mont Popa

Toujours à Mandalay, le mont Popa se dresse vertigineusement à plus de 1500 m de haut. Il s’agit d’un volcan aujourd’hui éteint que beaucoup de voyageurs surnomment « le mont Olympe de la Birmanie ». Se trouvant non loin du site de Bagan, il est l’un des lieux sacrés les plus importants du pays. À son sommet, auquel il est possible d’accéder via les 777 marches d’escalier, est érigé un monastère bouddhiste. Celui-ci abrite une statue de Bouddha et de grandes statues représentants les Nats.
Profitez de votre passage au sommet pour contempler les paysages aux alentours. Si vous avez de la chance avec la météo, vous bénéficierez d’un panorama à couper le souffle à 360° et sur près d’une soixantaine de kilomètres. À votre retour, faites un détour au temple Mahagiri. Situé au pied du mont Popa, ce monument abrite une quarantaine de statues de Nats.