Canada

Faire du tourisme culinaire au Canada : tout ce qu’il faut savoir

Le Canada particulièrement connu pour ses hivers et ses vastes étendues sauvages est aussi l’une des destinations les plus prisées par les gourmets venus du monde entier. Les spécialités canadiennes et les grands restaurants gastronomiques sont célèbres pour leurs produits frais et authentiques qui promettent une explosion de saveurs.

Le Canada : une destination parfaite pour les amateurs de bonne cuisine

Le tourisme gastronomique est en pleine émergence. Les grands restaurants se transforment en effet en une véritable attraction touristique. Ils attirent particulièrement les touristes qui sont  à la recherche des  nouvelles spécialités à déguster. Ce phénomène est d’ailleurs de plus en plus constaté au Canada. La nature canadienne n’est plus la principale raison pour laquelle les voyageurs s’y aventurent, ils y viennent aussi pour goûter à la gastronomie canadienne.

Si les amateurs des  plats à l’américaine privilégient les restaurants ou les fast-foods de Toronto, d’Ottawa ou de la Nouvelle-Écosse, ceux qui ont une préférence pour la gastronomie française choisissent de rester au Québec. Là-bas, on aura l’occasion de savourer des recettes gourmandes issues d’un curieux mélange entre la  cuisine française  et canadienne. La poutine est un plat typique au Québec auquel il faut impérativement goûter. Ses frittes molles, son fromage fondu et sa sauce brune sont un véritable plaisir pour les papilles.

Toutes les formalités à réaliser avant de combler ses papilles au Canada

Les plats canadiens ont des saveurs authentiques qui ne demandent qu’à être dégustées. À l’instar de son sirop d’érable et de ses bières, le cipaille est aussi une recette canadienne dont les expatriés et les touristes raffolent. Seulement, pour pouvoir savourer la cuisine du Grand Nord, il faut d’abord réussir à mettre les pieds sur le territoire.

Pour ce faire, en plus de détenir un passeport valide, le voyageur devra accomplir quelques formalités dont l’achat d’un billet aller-retour et la demande d’une autorisation de voyage électronique ou AVE. Cette dernière démarche est obligatoire pour tous ceux qui souhaitent aller au Canada pour un séjour touristique n’excédant pas les 90 jours. Les adultes comme les enfants doivent en disposer, sous peine d’être refusés d’embarquement. Ce document sert en effet à vérifier l’identité du citoyen. L’obtention de ce visa touriste se fait exclusivement en ligne via un site dédié. Les plus pressés peuvent se tourner vers des plateformes indépendantes qui proposent de délivrer l’AVE en moins de 72 heures.

Faire du tourisme culinaire au Canada : tout ce qu’il faut savoir
Avis sur cet article