Voyage aux Bahamas

Partir pour les Bahamas pour explorer l’ile d’Andros

Andros, la plus grande ile des Bahamas recèle des mystères et merveilles tant sur terre qu’en mer. C’est une destination fascinante connue entre autres pour ses plages désertes, sa faune abondante ainsi que son riche patrimoine culturel. Voici un petit avant-gout de ce qui vous attend si vous décidez de passer par Andros lors de votre voyage aux Bahamas.

De mystérieux trous bleus

Andros est célèbre pour avoir la plus grande concentration de trous bleus au monde. Les entrées circulaires de ces puits naturels profonds se distinguent par leur couleur plus foncée par rapport aux hauts-fonds de couleur claire qui les entourent. Jusqu’à présent, Andros compte un peu moins de 180 trous bleus découverts sur terre et au moins une cinquantaine se trouve en mer. Ils figurent parmi les attractions les plus importantes du pays (pour en savoir plus sur ce que vous réserve un voyage aux Bahamas, cliquez ici).

Ces trous bleus constituent l’habitat de poissons et d’invertébrés singuliers que l’on ne trouve nulle part ailleurs sur terre. Des fossiles et des épaves ont été également trouvés dans ces sites. Le très renommé explorateur océanographique et écologiste Jacques Cousteau s’est rendu sur l’ile en 1970 pour explorer et filmer ces merveilles. Ils attirent aussi des plongeurs du monde entier.

La barrière de corail d’Andros

La barrière de corail d’Andros est la troisième plus grande barrière de corail de la planète. Le récif corallien se trouve le long du bord de la fosse océanique profonde connue sous le nom de « langue de l’océan ». Celle-ci s’étend parallèlement à la côte est de l’ile. La barrière de corail est restée bien préservée en raison de son éloignement par rapport à Andros.

Elle fournit un habitat à 165 espèces de poissons et à différents types de coraux, dont l’éponge tubulaire géante, la tige de mer, la gorgone des eaux, etc.. Cette fosse océanique est aussi fréquentée par des globicéphales, des baleines à bosse et de grands pélagiques. Il va sans dire que la barrière de corail d’Andros est considérée comme l’un des meilleurs sites de plongées de l’archipel.

Les Séminoles noirs de Red Bays

Après que les États-Unis ont acquis la Floride aux mains de l’Espagne en 1821, des Séminoles noirs et des esclaves africains en quête de liberté se sont échappés en canoë et ont établi une colonie dans les Red Bays. Ces dernières se trouvent sur la côte ouest de North Andros. Les descendants des Séminoles noirs s’identifient comme des Bahaméens tout en conservant leurs liens avec le sud des États-Unis.

Le village de Red Bays est connu pour son mode de vie respectueux de l’environnement. Ses habitants vivent dans des maisons construites avec du bois local et des toits de chaume. Pour leur nourriture, ils pêchent des poissons et des crabes dans l’océan et chassent les sangliers. Ils sont également loués pour leurs sculptures sur bois et leurs robustes paniers imperméables tissés à partir de feuilles de palmier. Ce savoir-faire est transmis de génération en génération, depuis que les Séminoles noirs se sont installés à Red Bays.